Interview exclusive de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot

Nicolas Hulot, depuis plusieurs mois, est sur tous les fronts pour sensibiliser le grand public aux enjeux climatiques : préparation de la COP21, rencontre avec le Pape, appel citoyen, publication du livre Osons* en octobre 2015. Il nous invite ainsi à redonner du sens à nos vies.

Avec votre livre Osons, quels messages souhaitez-vous faire passer ? 

Il nous faut  regarder la réalité en face : ces crises financières, économiques, sociales, écologiques masquent en réalité une crise de civilisation.  Il nous revient d’imaginer de nouveaux modèles économiques et sociétaux sur d’autres horizons que le profit. Il nous faut penser la planète comme un espace de solidarité. il s’agit de remettre l’économie au service de l’humain, redéfinir ensemble ce qui est essentiel, c’est-à-dire partager.

Dans Osons, vous définissez l’amour, comme la plus renouvelable des énergies. 

Oui, derrière le mot amour, il y a le mot solidarité. Dans un monde cloisonné, où les distances nous isolaient les uns des autres, ces inégalités pouvaient perdurer à l’abri des regards. Mais dans un monde connecté, un monde où tout se sait, où tout se voit, on ajoute l’humiliation à l’injustice. Si nous voulons vivre en paix,  il nous faut travailler à réduire les inégalités. Redonner du sens au progrès, devenir solidaires, humains, c’est ce qui nous permettra de vivre en paix.

Pour préparer la COP21, vous avez rencontré le Pape. Quels souvenirs en gardez-vous ? 

Lors de mes déplacements au Vatican, j’ai eu la chance de m’entretenir avec de nombreuses personnalités avant de rencontrer  le Pape. Au delà des croyances, il y avait une convergence de points de vue, sur la critique de nos modes de vie, la conscience de l’urgence écologique, de prendre en compte le caractère fini de notre monde,  de renouer  avec la nature … Par la suite, la parution de l’encyclique Laudato Si a constitué une étape décisive pour la mobilisation des consciences.

En quoi les religions peuvent-elles en effet réveiller les consciences ?

Les scientifiques nous alertent  sur le fait que l’humanité est en péril. Comment, dans cette situation, les religions ne monteraient-elles pas au créneau ?  Les religions inspirent nos modes de vie, elles guident le vivre ensemble. Ce d’autant que la parole religieuse se diffuse dans des lieux et des moments apaisés, où, pour des sujets aussi complexes, on peut avoir le temps de la pédagogie.

Ces rencontres au Vatican vous ont-elles fait évoluer sur le terrain de la spiritualité ?

Elles m’ont conforté dans l’idée que la plus profonde crise que nous traversons, c’est une crise de sens. Ce n’est pas une question de moyens mais de vision : qu’est-ce qui participe à l’épanouissement humain ? Qu’est-ce qui est progrès et qu’est-ce qui ne l’est pas ? L’Humanité doit se retrouver sur la communauté  de destin qui est la sienne. Il est temps de devenir humain.

Osons de Nicolas Hulot, Editions Les Liens qui Libèrent, Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. 4,90€

Interview réalisée le 27 octobre 2015 dernier, qui sera publiée dans le journal Présence – Groupe Bayard. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s