Sealock : fabricant de colle industrielle et porteur de valeurs RSE.

index

Sealock, fabricant de colles industrielles et d’adhésifs est basé à Sallaumines dans le Pas-de-Calais, et emploie 24 personnes. Ses clients sont essentiellement des imprimeurs, relieurs, cartonniers, éditeurs. Mais aussi des producteurs agroalimentaires pour le conditionnement, l’industrie automobile et le BTP.

« Nous avons deux gammes : la colle liquide aqueuse issue de la fécule et la colle thermofusible, fabriqué en bloc ou en pastille. Sealock dispose de plus 1500 références. Mais à chaque fois, avec notre équipe de recherche & développement, nous analysons le besoin du client pour y répondre au mieux.» précise Jean-Marc Barki, le Président-fondateur.

Fin septembre 2014, le chiffre d’affaires devrait atteindre 4,7 millions d’euros, dont 18% à l’export, et en croissance.

« Nous avons su résister à la crise car nous avons arrêté la production de produits peu rentables et avons beaucoup investi dans la recherche & développement, notamment grâce au crédit impôt Recherche. » constate Jean-Marc Barki.

Sealock est en lien avec deux autres sites de production de même marque et indépendants, basés au Royaume-Uni et en Pologne. L’ensemble du groupe pèse 60 millions d’euros de chiffre d’affaires et a une équipe de 60 employés.

Saltimbanque de l’économie

Jean-Marc Barki a longtemps travaillé comme commercial dans l’entreprise de son père, négociant international de papier-carton en région parisienne. Puis il va saisir une opportunité : travailler pour le fabricant anglais de colle industrielle Sealock UK, d’abord comme agent import-export en 1993. Trois après, il ouvre un nouveau site de production de Sealock en France, à Sallaumines. « Je suis un saltimbanque de l’économie ! Je ne pensais absolument pas devenir un jour entrepreneur industriel.» Avec le temps, Jean-Marc Barki rachète l’essentiel des parts de son actionnaire d’origine Sealock UK, pour devenir majoritaire. Et il va imprimer ses valeurs dans l’entreprise : l’innovation et la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

L’innovation passe par les produits, avec la fabrication de colles sans solvant, ni substances classées CMR (cancérigènes Mutuagènes Reprotoxique). Des partenariats ont été noués avec des laboratoires extérieurs, avec le pôle de compétitivité MAUD. L’innovation, c’est aussi une manière d’être, avec la mise en place d’un management participatif, s’appuyant sur des échanges nourris entre dirigeants et salariés. « C’est important d’innover, sans être focalisé sur le coût et le résultat financier » précise notre Président, convaincu par la RSE. Sealock a d’ailleurs été évaluée en 2012 par le Bureau Véritas Certification, comme ayant « pris en considération dans sa démarche de responsabilité sociétale, les sept questions centrales de l’ISO 26000. », norme RSE.

Pour 2015, les projets sont nombreux : «Nous souhaitons atteindre 50% à l’export, en se concentrant sur l’Europe du Sud. Et nous devrions lancer de nouveaux produits biosourcés. » Sealock cherche également à faire évoluer la politique d’achat de ses clients : « nous ne vendons pas uniquement un produit mais aussi une solution de services. En tant qu’entreprise très avancée en matière de RSE, nous pouvons nous associer aux politiques marketing de nos clients. » Une stratégie différenciante, essentielle pour faire face aux concurrents poids lourds du secteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s