Évènement européen de la bioéconomie à Lille.

PBS-2015-signature-mail-FR-2Les 8 et 9 avril 2015, aura lieu le Plant Based Summit, pour la première fois à Lille, avec une grande partie des acteurs européens de la bioéconomie. C’est l’occasion de découvrir les nouveaux produits biosourcés et de comprendre les enjeux économique de ce secteur en croissance.

Christophe Rupp-Dahlem, président de l’Association Chimie du Végétal, est co-organisateur de l’évènement. Il intervenait sur la radio RCF Nord de France le mardi 31 mars dernier, sur le sujet de la bioéconomie qu’il connaît très bien par ailleurs. Il est lui-même Vice-Président de la Recherche & Développement pour la chimie du végétal chez Roquette : « La bioéconomie regroupe tous les secteurs basés sur la transformation de la biomasse (algues marines, céréales, déchets verts …) en trois types de produits : alimentaires (pour l’alimentation humaine et animale), industriels (produits chimiques et matériaux) et énergétiques (biocarburant et biogaz).»

Christophe rupp-Dhalem Roquette
Christophe Rupp-Dahlem, président de l’Association Chimie du Végétal, co-organisateur de l’évènement

Secteur en croissance

L’intuition de Christophe Rupp-Dahlem de regrouper les acteurs de la bioéconomie remonte à 2007. A cette époque, cinq acteurs de la chimie du végétale – Roquette Frères, Solvay, UIC*, USIPA et IAR –  créent l’Association Chimie du Végétal. Leur objectif : participer à la réglementation du secteur, lobbying auprès des pouvoirs publics et rapprocher les acteurs de la filière. C’est pourquoi, depuis 2011 tous les deux ans, a lieu le Plant Based Summit. Au départ, il ne concernait que la chimie du végétal (transformation de la biomasse en produits alimentaires et industriels). Aujourd’hui, il s’étend à la bioéconomie, incluant les produits énergétiques. L’enjeu est de taille : «En Europe, la bioéconomie représentait en 2012 plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, avec 22 millions de personnes employées. C’est un secteur en croissance et source de valeur ajoutée pour l’Europe : chaque euro investi génère dix euros de valeur ajoutée à l’horizon 2025. » précise Christophe Rupp-Dahlem.

Enjeux de la COP21

Surtout, selon notre organisateur et acteur de la filière, la bioéconomie apporte des bénéfices environnementaux  (réduction des émissions de gaz carbonique), sociaux (nombre d’emplois induits en France évoluant de 23 000 à 42 000 d’ici 2020) et technologique (importante R&D). Ce secteur participe ainsi à la transition écologique. Il sera certainement au coeur des débats de la COP21 à Paris en décembre 2015.

Stratégie européenne

L’Europe a déjà pris conscience de l’intérêt stratégique d’un tel secteur. Pour la première fois, elle va investir près d’un milliard d’euros entre 2014 et 2020, dans un Partenariat-Public-Privé appelé PPP Biobased Industrie. 80 acteurs de la filière vont travailler ensemble sur de nouveaux projets de bioéconomie. Il s’agit de rattraper le retard face aux Etats-Unis, la Chine et le Brésil très en avance à ce sujet.

500 participants attendus

Si en France, les pouvoirs public n’ont certainement pas pris conscience de l’importance d’un tel secteur, les acteurs du terrain se mobilisent. Ainsi, durant le Plant Based Summit, près de 60 exposants seront présents : agro-industriels, chimistes, syndicats, formulateurs, pôle de compétitivité, capital-investissement, think-tank, institutions, fabricants de produits biosourcés, industriels des marchés aval (bâtiment, cosmétique, emballage, transport, énergie …). Une vingtaine de conférences avec des intervenants du monde entier seront organisées pour mesurer les enjeux stratégiques du secteur. Puis des tables-rondes thématiques seront proposées. 500 participants sont attendus.

Des acteurs régionaux du Nord-Pas de Calais

Près de 60 stands dont notamment ceux d’acteurs régionaux comme Roquette, Mader, GEA Process Ingenering, Matikem,  Parc Scientifique de la Haute-Borne, Lesaffre, Ifmas, Lebas Industries, UIC Nord-Pas de Calais, Action Plasturgie Artois Flandres, CETI ….

Plus d’information et pour toute inscription : http://www.plantbasedsummit.com

  • UIC : Union des Industries Chimiques
  • USIPA : Union des Syndicats des Industries des Produits Amylacés et de leurs dérivés
  • IAR : Pôle de compétitivité Industries et Agro-Ressources
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s